30 janvier 2012

Ces petites choses qui ne sont plus rien

Je m’écorche chaque jour le cœur tandis que je trie et jette tout ce qui n’aura pas sa place dans le nouvel appartement. Ce matin, ce qui m’a fait pleurer était un sac de voyage tout préparé, avec tes mots croisés, ton crayon, des kleenex et toutes les petites choses que tu aimais avoir sur toi lorsque tu te déplaçais. Chaque fois, je dois me faire violence, comme si j’arrachais un pansement d’un coup sec, pour jeter les traces de ta vie, ces petites choses qui ne sont rien, qui ne sont plus rien.
Posté par ileana75 à 00:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2012

M’installer chez toi

Bientôt je vais m’installer chez toi, dans cet appartement que nous avions rénové et meublé avec tant d’enthousiasme pour toi il y bientôt dix ans. Au début, tu avais eu du mal à t’y faire, mais quelques mois après tu l’adorais. Ce que tu aimais par-dessus tout, c’est qu’il n’avait rien d’un appartement de "vieille dame" ; au contraire il était gai et pimpant avec ses harmonies de rouge et de jolis détails un peu partout. Nous avions passé ensemble de belles heures à choisir tel ou tel meuble, un tapis d’Orient, des petits... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 14:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 janvier 2012

Bourgeons de lilas

Cette après-midi, en route vers le Pôle Emploi, je suis passée devant "mon" lilas, celui qui, fidèlement, fleurit chaque printemps dans la rue que j'habite à Paris. Ce lilas en pleine ville est un petit bonheur de ma vie ; au moment de la floraison, je vais même jusqu'à me hausser sur la pointe des pieds pour fourrer mon nez dans ses grappes mauves délicieusement odorantes... Or ce vaillant arbuste me réservait aujourd'hui une jolie surprise : de petits bourgeons encore serrés sur eux-mêmes habillaient ses branches !... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 19:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2012

Deux mois

Il y a deux mois aujourd’hui que tu nous as quittés. Deux mois, c’était hier. Je suis encore à tes côtés, dévastée par ta douloureuse épreuve finale. Je suis pleine de colère envers le corps médical qui te traite comme un bouchon abandonné au gré des flots mauvais. Je tourne et retourne dans ma tête les avis qui divergent. Est-ce donc à moi de faire ces choix impossibles ? Toute à ma préoccupation, je laisse filer ces dernières heures avec toi, je ne t’entoure pas d’une présence suffisamment attentive. Et soudain, tu n’es plus... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 13:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2012

Un ange, une fée

Tu étais  une maman toute menue, Avec une blanche auréole de cheveux sages, Une maman si douce, un ange, une fée… Comme il est difficile d’accepter ton envol !
Posté par ileana75 à 21:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2012

C'est le soir...

Je réussis à traverser les journées vaille que vaille, avec des occupations à ras bord, mais le soir, la mélancolie m’étreint. C’est le soir que la solitude se fait lourde, pesant de tout son poids. C’est le soir qu’un sentiment de perte m’accable, presqu’aussi fort qu’au premier jour. La maison est trop silencieuse, sans cette télévision que tu faisais marcher jour et nuit… et qui m’agaçait souvent ! Les murs sont vides de ta présence, et j’ai l’impression que tu es partie si loin, si loin…
Posté par ileana75 à 22:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :