J’ai déménagé ! Je craignais énormément ma réaction en me retrouvant « chez toi », dans cet appartement où tout porte ta marque. Finalement, c’est un certain bien-être qui l’emporte, comme si j’étais doucement portée par tout l’amour et le soin que nous avions mis à faire de ce lieu ton nid bien personnel.

J’ai repeint la chambre, installé ma couette, ma lampe et mon réveil et y ai passé déjà deux bonnes nuits sans encombre, avec l’impression d’être blottie dans la paix. Oh bien sûr c’est le chaos, avec des cartons et des sacs jusqu’au plafond ! Mais justement, ce chaos est le mien, faisant de l’appartement mon fief, que je vais devoir ranger peu à peu, rien ne presse.

Apprendre à dire « chez moi » et non plus « chez toi »…